Droit du Mariage et de la Famille au Japon – 2ème Partie

Voici une petite série d’article utiles et pratiques résumant quelques points clefs concernant le Droit du Mariage et de la famille au Japon. Que vous envisagiez de vous marier ou que vous soyez déjà marié avec un(e) citoyen(nne) japonais(e), vous apprendrez ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour ne pas se retrouver dans la m-e-r-d-e. Pour autant, je vais essayer d’y glisser quelques commentaires personnels. (¬‿¬) Ah et si vous n’avez pas lu la première partie c’est normal, je ne l’ai pas encore écrite, ça viendra plus tard, l’ordre n’est pas important.

Cette série d’article a été rendu possible grâce à l’association « Français du monde-adfe Tokyo » et aux 3 conférences sur le Droit du Mariage qu’ils organisent en ce printemps 2018 en partenariat avec l’association du Barreau de Tokyo (Tokyo Bengoshi Kai). Ces conférences étaient animées par 2 femmes Avocats très compétentes sur ces sujets et leurs conseils ont été particulièrement précieux. L’association publiera également un compte rendu de leur côté, et je mettrai un lien dès qu’il sera disponible.

Rentrons dans le vif du sujet : cette deuxième partie était intitulé :

« Après le mariage : ce qu’il faut savoir si survient une situation de crise ».

Continuer à lire … « Droit du Mariage et de la Famille au Japon – 2ème Partie »

Publicités

Les crèches 2, 3 et 4 étoiles ! (suite)

Hier j’ai reçu dans ma boite aux lettres une lettre pour m’informer du montant à payer pour la future crèche où iront mes 2 filles, dans environ 2 semaines ! Cela m’a rappelé que je me devais de vous expliquer cet imbroglio qu’est le système de crèches au Japon.

On va essayer de faire simple ʕ•ᴥ•ʔ, et à la fin de l’article vous comprendrez la démarche à faire pour mettre ses enfants en crèche au Japon, en espérant que cette information puisse servir à des parents ou futurs parents. Je ne me lancerai pas dans une comparaison avec le système français, que je ne connais pas mais vos commentaires sont les bienvenues.

Continuer à lire … « Les crèches 2, 3 et 4 étoiles ! (suite) »

Les crèches 2, 3 et 4 étoiles !

Cette semaine nous avons visité la future crèche/maternelle (ambiguïté expliquée ici) de mes 2 petites coquines filles ! La rentrée « scolaire » se faisant dans 1 mois, début Avril, nous étions conviés à une réunion d’explication pour nous présenter les règles de l’établissement et nous faire visiter les lieux.

En cette après-midi pluvieuse où nous serions bien restés au travail (oui parce qu’on nous faire venir un lundi après-midi, c’est tellement logique, si nous avons fait une demande des crèche et fourni des justificatifs de travail, c’est que.. Non attendez… ⚆ _ ⚆). Nous nous retrouvons dans le parc municipal où siège désormais cette crèche, et nous découvrons enfin le bâtiment flambant neuf, à la peinture toute fraiche, et qui était encore en chantier il y a quelques semaines. Nous allons enfin pouvoir y mettre les pieds ! \ (•◡•) /

Continuer à lire … « Les crèches 2, 3 et 4 étoiles ! »

Le plan a marché ! la crèche municipale !

Le plan a marché comme sur des roulettes ! – Pardon Maitre-Tortue mais de quel plan tu parles là ? –  Oui pardon, je ne parle pas de mon plan menant à la conquête du monde, il y a encore 2 ou 3 petits trucs à régler pour celui-là ¯\_(ツ)_/¯  Aujourd’hui je vous parle du plan que nous avons élaboré au mois de septembre avec ma femme, afin de trouver une crèche municipale, et que j’avais évoqué dans cet article.

En version courte, notre objectif était de pouvoir placer nos 2 enfants dans une crèche/maternelle municipale pour la rentrée du mois d’avril 2018. Pour cela il fallait fournir un dossier de candidature au mois de Novembre 2017, et dans ce dossier, fournir un maximum de justificatifs pour être prioritaire dans l’obtention. Il existe une longue liste de critère que j’aurais le plaisir de vous présenter dans un autre article, mais les critères essentiels sont : le fait que les parents travaillent tous les 2 à temps plein, et que les enfants soient déjà dans une crèche (à priori pas municipale sinon vous ne feriez pas de demande, encore que, en cas de déménagement peut être…). Et donc, nous avions remplis ces 2 conditions au mois d’octobre (in-extremis) lorsque ma femme avait commencé à travailler et que nous avions trouvé une crèche privée qui pourrait prendre en charge nos 2 filles.

Puis, au mois de Novembre nous avions soigneusement rempli le dossier comme des milliers de parents dans notre arrondissement, la réponse étant attendue pour le 8 février. Et, roulement de tambour, nous avons reçu, comme prévu, en ce mois bien froid de Février…

Continuer à lire … « Le plan a marché ! la crèche municipale ! »

Nos amis les microbes et virus

Cette année, la santé c’est la bérézina, on enchaine maladie sur maladie, et il n’y a pas une semaine sans laquelle un des membres de la famille fasse un tour chez le médecin. Et même si personne n’est malade, il faut quand même aller chez le médecin pour un examen de santé des filles, ou un vaccin.

S’il fallait chercher une cause, outre le fait que nous sommes en hiver, Je me doute que l’entrée en crèche des filles au mois d’octobre dernier y est probablement pour quelque chose. Il suffit de discuter avec d’autres parents pour se rendre compte que la première année en crèche revient à envoyer ses enfants faire les courses dans un supermarché à microbes et autres virus. Ce qui d’un point de vue scientifique est peut-être une bonne chose puisque cela leur permet de développer leur système immunitaire. Mais par la même occasion cela permet de faire une petite piqure de rappel aux parents qui n’ont rien demandé ^^

Continuer à lire … « Nos amis les microbes et virus »

Bonne Année 2018 !

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Je vous souhaite une très Bonne Année 2018 pleine d’histoires et d’aventures palpitantes !

Par le passé, je n’aimais pas vraiment la période du nouvel an, mais depuis quelques années, que je suis au Japon, mon sentiment a changé. Bon OK, pour commencer peut-être parce que c’est une période de congé et qu’on la passe tranquillement en famille.  Mais c’est aussi pour moi l’occasion de faire le point sur les objectifs que je m’étais fixé et de préparer mes résolutions et objectifs pour l’année prochaine.

L’année dernière (2017) a été plutôt fructueuse sur la plan personnel et familiale. Déjà côté personnel je suis heureux d’avoir pu démarrer ce journal et je suis encore plus heureux de l’avoir continué, même si je n’ai pas pu publier avec la régularité que je m’étais fixé. J’ai pu également passer du temps et faire des progrès sur quelques hobbies qui me tiennent à cœur : réalisations de nombreux projets de woodworking, de bricolage en tout genre, achat et remise à neuf d’un vélo de route, qui m’ont occupé de nombreux weekends. Mais le plus gros succès de cette année est clairement du côté familial avec le changement de mode de vie, ma femme ayant repris le travail et les enfants allant à la crèche. Ce changement a bénéficié à toute la famille et il n’aurait peut-être pas été possible si je n’avais pas commencé à écrire ce journal qui m’a fait beaucoup réfléchir.

Cette année (2018) s’annonce également riche, ce ne sont pas les idées qui me manquent. Plusieurs projets me tiennent à cœur et je sais d’avance que je vais être frustré de ne pas pouvoir tous les réaliser. Un des projets sur lequel je vais me concentrer concerne ce journal et son évolution, mais je vous en parlerai en détails dans un autre article (¬‿¬). Sur le plan personnel j’aimerais aussi passer plus de temps à me détendre et juste prendre un peu de plaisir mais je crois que je vais devoir attendre quelques années pour ça, avec toutes mes ambitions.

Cette année marquera aussi un changement pour ma mère qui va prendre sa retraite, et je l’espère, pouvoir venir voir ses petites filles plus souvent et plus longtemps. Bon peut être faudrait -t- il que j’arrive aussi à me convaincre à aller en France pour les vacances pour changer… On verra bien.

Enfin sur le plan professionnel, j’ai également des ambitions pour ma carrière, et je souhaite prendre de nouvelles responsabilités, mais encore faut-il que cela reste compatible avec ma vie familiale et que cela ne nuise pas à ma femme et mes enfants. Pas facile de tout concilier ^̮^.

Je termine en vous souhaitant une bonne année en Japonais, formule que l’on utilise au début du mois de janvier :

新年あけましておめでとうございます

shin nen akemashite omedetō

 

Maitre Tortue

 

Au Revoir 2017

Je me sens un peu obligé de rédiger un petit article pour clore cette année 2017, année qui fût riche sur le plan personnel et familial, et je suis heureux d’avoir pu partager quelques-uns de ces moments avec vous.

Je vous écrit aujourd’hui depuis la maison de mes beaux-parents où l’on passe les vacances du nouvel an お正月 o-shōgatsu. C’est assez classique pour les japonais de revenir chez leurs famille, leur 実家 jikka ou hometown, pour passer le nouvel an en famille. Comme me l’a fait remarquer mon beau père, c’est le 6 -ème nouvel an que je passe au Japon, déjà… et comme tous les ans nous allons chez eux, à environ 2h30 de Tôkyô dans la province de 山梨県 Yamanashi (à proximité du Mont Fuji).

Continuer à lire … « Au Revoir 2017 »