Au Revoir 2017

Je me sens un peu obligé de rédiger un petit article pour clore cette année 2017, année qui fût riche sur le plan personnel et familial, et je suis heureux d’avoir pu partager quelques-uns de ces moments avec vous.

Je vous écrit aujourd’hui depuis la maison de mes beaux-parents où l’on passe les vacances du nouvel an お正月 o-shōgatsu. C’est assez classique pour les japonais de revenir chez leurs famille, leur 実家 jikka ou hometown, pour passer le nouvel an en famille. Comme me l’a fait remarquer mon beau père, c’est le 6 -ème nouvel an que je passe au Japon, déjà… et comme tous les ans nous allons chez eux, à environ 2h30 de Tôkyô dans la province de 山梨県 Yamanashi (à proximité du Mont Fuji).

J’ai eu la joie de transporter mes 2 filles en train tout seul ce vendredi car ma femme travaillait et elle ne pouvait pas partir avec nous et il était prévu qu’elle nous rejoigne plus tard. J’ai réussi à viser 2h de train après le petit déjeuner et avant le déjeuner de la plus petite, ce qui m’a permis d’éviter les pleurs, et j’y suis arriver de justesse, safe ! J’avais choisi un train express plus cher pour arriver dans les temps mais le revers de la médaille c’est qu’il était plein et que nous n’avons pas pu nous asseoir. Bon en bon français j’ai squatté par terre entre 2 wagons avec les filles, j’ai payé une surcharge pour ce train alors je tiens à mon droit de m’asseoir (°ロ°)☝

La journée de samedi a été consacrée à la fabrication du お餅 o-mochi avec la technique traditionnelle du 餅つき mochi-tsuki. Il est de tradition de manger du mochi au nouvel an, et aussi d’en donner aux dieux et aux défunts. En quelques mots, le mochi est une patte fabriquée à partir du riz (enfin une variété de riz spéciale pour être exact), que l’on cuit puis que l’on presse et malaxe jusqu’à former une pâte homogène. Bien sûr on peut acheter le mochi dans toute bonne pâtisserie japonaise tout au long de l’année et un peu partout dans les supermarchés au nouvel an. Mais la version hardcore consiste à le faire soi-même avec les outils traditionnels. De nos jours peu de particuliers le font eux même, mais cela se fait fréquemment lors de fêtes locales. Sauf que j’ai eu la chance de tomber avec une belle famille qui honore cette tradition et fabrique donc le mochi chaque année le 30 Décembre. Cela nous prend une bonne partie de la journée vue que l’on fabrique plusieurs Kilos, avec plusieurs fournées que l’on assaisonne différemment (pâte de haricots rouge sucrée, haricots blanc et algues séchées etc.) puis l’on va les distribuer à la famille et en cadeaux aux personnes de son entourage, voisins et autres personnes avec qui on fait du business.

Personnellement étant amateur de pâtisserie, j’adore participer à cet exercice, et je rajoute même ma touche personnelle avec une version hérétique au chocolat que je réserve à ma famille et mes amis (¬‿¬)

Ah et voici une petite photo prise de Google pour vous montrer à quoi ressemble cette fabrication : en gros on fait cuire le riz à la vapeur dans un poêle à bois, puis on met le riz cuit dans un tronc d’arbre creusé que l’on appel 臼 usu, Puis on vient taper le riz avec de grand marteaux en bois.

109965618_624

Le dernier jour de l’année, le 31 décembre, on ne fait rien de spéciale, un peu de nettoyage et on se relaxe. j’en profite pour écrire cet article et je suis allé me réchauffer en allant faire trempette un petit onsen 温泉 local. Le soir on mange en famille, avec les frères et sœurs de ma femme, leur conjoint et enfants.  Le soir du 31 beaucoup de japonais ont l’habitude de regarder une émission musicale annuelle à la TV, le NHK紅白歌合戦 Kōhaku Uta Gassen entrecoupée de nombreuses pubs et débilités, rien de bien passionnant… (je meurs d’envie de vous parler de la TV au Japon…)

La journée du 1er sera consacrée là encore à quelques évènements traditionnels. Le matin nous commencerons par manger おせち料理 o-sechi, ensemble de petits plats traditionnels japonais, pas forcément excellent mais visuellement jolis. C’est le seul jour de l’année où je m’autorise un vrai repas en guide de petit déjeuner, pas facile en tant que Français de briser son habitude à ne manger que sucré au petit déjeuner, mais on s’y fait  ಠ‿↼

homecook_10shoga_recipe2_mv

Puis nous nous rendrons au sanctuaire shinto pour la première visite de l’année, dite 初詣 Hatsumōde pour faire la queue, une petite prière et acheter quelques amulettes お守り o-mamori pour passer une bonne année.

Le 1er janvier est aussi l’occasion d’ouvrir sa boite aux lettres pour y trouver de nombreuses cartes du nouvel an 年賀状 nengajō  de nos amis, de la famille, des entreprises dont on est client, et de partenaire professionnels pour fêter la bonne année. Cette habitude est extrêmement suivie au Japon, et ma belle-famille en reçoit plus d’une centaine chaque année, ce qui demande beaucoup de préparation en amont… Fait amusant, vous pouvez poster vos cartes n’importe quand en décembre et la poste les fera parvenir systématiquement le 1er janvier, ce qui leur demande une certaine logistique.

Sans oublier les étrennes aux enfants, souvent de la part des grands parents, ma femme y a droit mais pas moi faut pas rêver ಠ⌣ಠ.

Enfin la plupart des entreprises restent fermées jusqu’au 3 janvier (du 30 Décembre au 3 janvier dans la plupart des cas mais ça varie), il restera alors 2 jours pour se la couler douce et reprendre des forces pour entamer la nouvelle année.

je termine en vous souhaitant  « yoi o-toshi o » よいおとしを qui se traduit par « bonne année » mais se dit uniquement jusqu’au 31 décembre. On utilise une autre formule pour souhaiter la bonne année une fois le mois de janvier commencé, mais pour ça vous attendrez mon prochain article ^_^

yoi o-toshi o

Maitre Tortue

 

Publicités

2 réflexions sur « Au Revoir 2017 »

  1. Je te souhaite un très bon réveillon du nouvel an ! je trouve tes récits toujours très intéressants….je me demande souvent pourquoi tu vis au Japon …😉 je me demande parfois si la France te manque ? Tu y reviendras peut-être…je travaille dans un service qui peut-être inspire à voyager et je travaille avec des collègues qui me racontent souvent leurs voyages….c est enrichissant….au plaisir de te lire

    J'aime

    1. Merci Lea de ton commentaire, j’apprécie également lire chacun de tes articles.
      Je me pose aussi la question ^_- surtout depuis que j’ai commencé à écrire ce blog, ça fait réfléchir. J’essaierai d’éclaircir ça l’année prochaine :p
      En attendant, bon réveillon.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s