Où est passé Maitre Tortue ?

Cher Lecteur,

Sans nouveaux articles depuis le mois de Juin, vous vous demandez peut-être :

« Mais qu’est-ce que tu fais Maitre Tortue ? tu t’es réfugié dans ta carapace pendant l’été ou quoi ? on attend toujours tes articles croustillants et bien dorés, à peine sortis du four » 

Je suis désolé, je me rends compte que j’ai un peu les mêmes symptômes que certains Youtubeurs/Vidéastes qui ne sortent des vidéos que rarement car ils veulent qu’elles soient de qualité, et que la qualité ça prend du temps, mais qu’au final tes lecteurs/spectateurs se désespèrent de voire ton prochain article ou ta prochaine vidéo.  Bon dans mon cas ce n’est pas bien grave car à la différence des Youtubeurs, je ne suis pas célèbre, et je ne gagne pas d’argent sur mes productions donc que je publie un article par semaine ou tous les 3 mois ne me donnera pas plus de visibilité via le controversé système de notifications de YouTube. D’ailleurs si vous voulez être informé d’un nouvel article, je vous invite à vous abonner en utilisant le formulaire sur la droite, soit en inscrivant votre email, soit avec votre compte wordpress.com.

Quoiqu’il en soit, Je dois bien avouer que ce n’est pas si simple de s’astreindre à publier à intervalle régulier, tant bien même j’aimerais beaucoup faire. C’est valable pour bon nombre d’activités bien sûr, en passant par le sport, le ménage etc., mais c’est d’autant plus difficile pour les activités créatrices pour lesquelles on ne sait pas vraiment combien de temps cela va prendre.

La gestion du temps

Quand je commence un article ou projet créatif, je ne me limite pas en durée et je ne me mets pas vraiment de date butoir, par conséquent je prends tout mon temps pour faire les choses et la rédaction s’étale sur plusieurs jours ou semaines parfois. C’est là bien la différence avec un travail rémunéré pour lequel on doit rendre un livrable à une date précise et sur lequel on va parfois devoir faire quelques sacrifices de contenu ou de qualité. Mais le résultat est souvent largement suffisant, et vouloir être trop perfectionniste demande une quantité de temps bien trop importante pour une différence de qualité parfois à peine perceptible.

Comment résoudre ce dilemme ?

Une première solution serai de passer du temps là où le lecteur/spectateur verra une différence. Par exemple, dans mon cas l’orthographe et la justesse du contenu (le fond) sont probablement des points importants que je ne peux pas sacrifier mais je pourrais peut-être moins me soucier de la tournure des phrases (la forme) qui m’oblige souvent à relire et à réécrire plusieurs fois certaines parties.

Une deuxième solution pourrait être aussi de me fixer une date ou un nombre d’heures limites pour rédiger un article, et donc limiter volontairement le contenu à ce que je peux rédiger pendant ce temps et s’il reste des choses à écrire, cela fera un article supplémentaire.

Une troisième solution, en parallèle à la seconde, serait de structurer en amont un sujet en plusieurs articles que je peux rédiger en avance et publier au fur et à mesure, un peu comme un cours. Si le sujet s’y prête, pourquoi pas.

Mon espace-temps

A la base, je n’ai jamais été parmi les plus rapide quand j’étais à l’école, j’aimais réfléchir, raisonner et comprendre bien les choses et j’étais souvent dans les derniers à rendre mon devoir. Cela ne s’est pas vraiment arrangé en grandissant, surtout dans mon métier où j’ai affaire à des systèmes complexes, mais cette fois j’en ai fait une qualité car cela me permet de me poser des questions pointues et de proposer de meilleures solutions plus pérennes et plus adaptées pour les entreprises pour lesquelles je travaille.

Par contre, dans ma vie personnelle, la gestion de mon temps et de mes priorités est un vrai casse-tête, je me lance sur beaucoup de projets en même temps, je n’ai pas de contrainte de délai, je prends rarement le plus court chemin pour arriver à mon objectif car je suis curieux et j’aime explorer différentes approches. Et pour couronner le tout, je suis papa de 2 petites filles, ce qui fait voler en éclats toute tentative de planning de mon temps.

Ah et enfin, je suspecte que la notion d’espace-temps nous joue des tours. A l’espace-temps en 4 dimensions (trois d’espace et une de temps) décrit par A. Einstein dans la relativité générale, peut-être faudrait-il ajouter une 5-ème qui serait la perception du temps. Je ne sais pas vous, mais pour moi le temps passe vraiment de plus en plus vite au fur et à mesure que je vieillis. Je viens d’entrer dans mes 31 ans et là j’en suis à un stade où ça devient vraiment problématique. Quoique j’entreprenne, il me semble que le temps passe à une vitesse folle, ou inversement il me faut des heures ou des jours pour compléter un projet. Je suis sûre qu’il y a une bonne explication scientifique à ce phénomène mais moi ce qui m’intéresserait ce serait une solution à ça, une sorte de truc ou astuce pour ralentir le temps !

Conclusion

A vraie dire je n’avais pas vraiment réfléchi à cet article avant de l’écrire mais je suis content d’avoir pu mettre des mots à mes pensées.

J’ai encore bien des choses à vous dire mais je vais appliquer mes propres conseils, et vous laisser sur ces mots pour vous proposer un nouvel article très prochainement.

Maitre Tortue

Publicités

3 réflexions sur « Où est passé Maitre Tortue ? »

  1. tout à fait 😀
    j’avoue que j’aurais pu rajouter quelque chose en rapport avec le Japon pour être raccord avec la thématique…
    Le temps passe-t-il plus vite à Tokyo ? ^_^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s